Karine DESHAYES Delphine HAIDAN Dominique PLANCADE

Réserver
Johannes BRAHMS :
- Die Meere op.20 n°3
- Die Schwestern op.61 n°1
​- Klosterfräulein op.61 n°2
​- Phänomen op.61 n°3

Clara SCHUMANN :  
- Am Strande

Charles GOUNOD :
- D’un cœur qui t’aime

Léo DELIBES :
- Les filles de Cadix
​- Les 3 oiseaux
​- Lakmé : Duo des fleurs

Camille SAINT-SAËNS :
- El Desdichado

Grigory GINSBURG :
- Paraphrase sur la Cavatine de Figaro « Largo al factotum »
​​extrait du Barbier de Séville de Rossini (piano solo)

Gioacchino ROSSINI :
- Serate musicali (Soirées musicales) :
- Regata Veneziana
- La Pesca

​ - Sémiramide : « Giorno d’orror », Acte 2

                                       

Wolfgang Amadeus MOZART :
- Cosi fan tutte : « Prenderò quel brunettino », Acte 2
​​- Les Noces de Figaro :  « Sull’aria », Acte 3
​ - « Via resti servita », Acte 1

Karine DESHAYES (chant)

Considérée comme l’une des meilleures mezzo-sopranos de sa génération, sacrée tout récemment pour la troisième fois Artiste Lyrique de l’année aux Victoires de la Musique, Karine Deshayes débute sa carrière au sein de la troupe de l’Opéra de Lyon avant d’être invitée sur toutes les plus importantes scènes françaises. Elle remporte de grands succès à l’Opéra de Paris dans les rôles mozartiens (Cherubino, Dorabella, Donna Elvira), rossiniens (Angelina, Rosina, Elena) et dans ceux de Poppea (Incoronazione di Poppea), Roméo (I Capuleti e I Montecchi), Charlotte (Werther) et Carmen (Carmen). Elle aborde également les rôles-titres d’Armida à l’Opéra de Montpellier et de Semiramide à l’Opéra de Saint-Étienne, l’Alceste de Gluck à l’Opéra de Lyon, Elvira (I Puritani version Malibran) au Festival Radio France et Montpellier etc...

Sa carrière s’ouvre également à l’étranger : Festival de Salzbourg (Die Zauberflöte sous la direction de Riccardo Muti), Théâtre de La Monnaie (Marie de l’Incarnation/Dialogues des Carmélites), Teatro Real de Madrid (Adalgisa/Norma), Liceu de Barcelone (rôle-titre de Cendrillon, Massenet), Metropolitan Opera de New York (Siebel, Stephano, Isolier, Nicklausse) et San Francisco Opera (Angelina/Cenerentola).

Son enregistrement consacré aux Airs d’Opéras français « Une Amoureuse Flamme » chez Klarthe, unanimement fêté par la critique a été récompensé d’un «Diamant Opéra» par Opéra Magazine et le tout dernier CD « 2 Mezzos sinon rien » a reçu un CHOC CLASSICA.

Karine Deshayes est Officier des Arts et Lettres.

Delphine HAIDAN (chant)

“ Delphine Haidan, un timbre capiteux et une élégance de ligne vocale…“

Olyrix

Titulaire d’une maîtrise de Musicologie à l’Université de la Sorbonne, d’un prix au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et de nombreux prix dans des concours internationaux, Delphine Haidan intègre par la suite l’Ecole d’Art Lyrique de l’Opéra National de Paris.

Elle se produit aussi bien sur les scènes d’opéra qu’en récital (Musée d’Orsay, Opéra Comique, Moscou) et a été engagée dans de nombreuses productions telles que Les Contes d’Hoffmann (la Muse/Nicklausse) à Paris (Opéra Bastille) et Zurich, La Damnation de Faust (Marguerite) à Moscou et plus récemment L’Enfant et les Sortilèges (la Mère, la Tasse chinoise et la Libellule) à la Scala.

Elle a chanté en France (Grand Théâtre de Bordeaux, Capitole de Toulouse, Théâtre des Champs Elysées Opéra Comique...) mais aussi à l’étranger (Festival de Glyndebourne, Musikverein et Konzerthaus de Vienne, Maestranza de Séville, London Royal Albert Hall Seattle, Moscou ….).

Sa discographie comprend les enregistrements de Die Zauberflöte au Festival d’Aix en Provence (Erato), Lakmé (direction Michel Plasson – Emi) aux côtés de Natalie Dessay, « Harmonieuses dissonances » (musique de chambre d’Eric Montalbetti - Alpha), le CD « Symphonie pour la vie » (soutien aux soignants - Warner) et son dernier enregistrement « Deux Mezzos sinon rien » avec Karine Deshayes, récompensé d’un CHOC Classica.

“Elle est l’indispensable contrepoint, l’ombre qui sculpte la lumière“

Forum Opéra

Dominique PLANCADE (piano)

« Dominique Plancade, pianiste fin au jeu clair et sans chichi […] Il révèle une sensibilité simple et spontanée. »

Le Monde de la Musique

Dominique Plancade obtient un Premier Prix de piano et de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de Pascal Devoyon, Christian Ivaldi et Alain Planès et complète sa formation en suivant les cours d’accompagnement de Jean Koerner.

En 1992, il fonde avec la pianiste Laura Fromentin, le Duo Fromentin–Plancade (quatre mains/deux pianos). Le Duo se perfectionne aux côtés de Christian Ivaldi, toujours au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dans sa classe de perfectionnement. Lors de master classes, ils recueilleront de précieux conseils auprès de maîtres tels que Léon Fleisher, György Sebök ou Ralph Gothoni. La maison de disque EMI CLASSICS les remarque lors d’un concert et les invite à graver leur premier enregistrement.

Plébiscité par la critique en France et en Europe et récompensé d’un ƒƒƒƒ de Télérama, le Duo Fromentin–Plancade débute alors une belle carrière à travers le monde entier. Que ce soit avec orchestre ou en récital, le duo gagne l’enthousiasme du public.

Parallèlement à cette collaboration, Dominique Plancade est un partenaire de musique de chambre recherché par ses pairs. Il se produit avec Tabea Zimmermann, Nobuko Imai, Gilles Apap, Nemanja Radulovic, Sergueï Katchatrian, Laurent Korcia, Gérard Caussé, Christian Ivaldi, Marielle Nordmann, Isabelle Faust, Saschko Gawriloff, Régis Pasquier, Patrice Fontanarosa, Roland Pidoux, Jérôme Pernoo, Karine Deshayes.

Invité des grands festivals comme La Folle Journée, la Roque d’Anthéron, la Chaise Dieu, Festival de la Vézère, Festival d’Été de Toulouse, Piano à Auxerre, Festival de Radio France Montpellier, les Musicades de Lyon, Festival de St Riquier, Les Grands Crus Musicaux, Les Nuits Musicales du Suquet, Les Flâneries Musicales d’Été de Reims, Festival George Enescu de Manheim… Dominique se produit également dans de prestigieuses salles telles que le Musée d’Orsay, la Cité de la Musique, le Théâtre des Champs-Élysées à Paris, Izumi Hall à Osaka, Tonhalle à Zürich, Kolarac Hall à Belgrade, le Mégaron d’Athènes, Palais des Beaux-Arts à Bruxelles… Et mène une carrière de concertiste au Japon.

Dominique Plancade est régulièrement invité sur les ondes de France Musique, France Culture, France Inter ainsi que sur les radios étrangères.

« … Il affirme un tempérament souverain à travers un toucher spontané dans la couleur, naturellement épanouie dans la polyphonie. » La Montagne

Jean-Michel DHUEZ

Jean-Michel Dhuez est animateur et conseiller artistique à Radio Classique. Il anime chaque week-end l’émission Harmoniques. Il a aussi en charge la préparation et la présentation des Grands Concerts Radio Classique. Toujours pour Radio Classique il présente le podcast natif Backstage. De formation journalistique il a été présentateur et rédacteur-en-chef à France Info, Europe 1 et RTL. Il a également animé la matinale de France Musique en 2013, ainsi que l’émission Berlingot avec Patricia Petibon sur France 2 en 2012. Il est par ailleurs régulièrement sollicité pour la présentation de concerts, ainsi que pour l’écriture de livrets de disques.